Visiter la galerie photo Visiter la galerie photo  
 
ACTUALITÉS

Fête de l’Abeille Noire et des Gastronomies 2018

Revue de presse – Fête de l’Abeille Noire 2015

Agenda

Dernières nouvelles

Inscription à la Newsletter

Archives

  DERNIÈRES NOUVELLES

N° 7 - JUIN 2010
 

 
 
 
Anniversaire…
Chers amis, chers lecteurs, chers membres, cher tous,

C'est avec émotion que je vous envoie cette 7e gazette qui marque la première année d'existence de notre site.

Nombre d'entre vous ont subi ces longs discours, où la pesanteur des mots n'a d'égale que l'ampleur des gargouillis des estomacs dans l'attente du buffet. Alors nous n'allons pas vous faire ce coup là, d'autant qu'il n'y a pas le moindre petit toast ni la moindre tartine rillettes à l'horizon de nos écrans d'ordinateur.

En attendant de faire un grand festin pour de vrai en buvant de l'hydromel avec vous et nos centaines d'abonnés (358 à ce jour) et nos milliers de visiteurs (une moyenne de 2500 visites uniques* par mois), nous vous donnerons juste quelques nouvelles en cette fin de printemps très "vache", où les méfaits du mauvais temps sur les abeilles ne nous ont laissé que peu de répit. 

En ce qui concerne notre site, les chiffres ci dessus montrent à quel point il devient un point de rencontre et de référence pour celles et ceux qui, de près ou de loin, s'intéressent aux ruches troncs et aux abeilles noires en Cévennes, et plus généralement à la biologie et à la biodiversité.

Devenir une référence nous met face à nos responsabilités, mais nous incite surtout à garder notre sens de l'humour, même si l'heure est sinistre en matière de survie des abeilles. Nous apiculteurs avons un devoir de résistance, que cela nous plaise ou non, même si cette résistance est souvent paisible et discrète.

Nos six gazettes sont lues dans de nombreux pays non francophones (malgré le manque d'énergie, de temps et de moyens pour les traduire). Nombreux sont les mails reçus, et des contacts se créent à deux pas de chez nous comme à l'autre bout du monde.

Tous ces retours nous incitent à continuer à partager avec vous ce que nous découvrons autour des ruches troncs. Ces vestiges d'un temps où les colonies d'abeilles étaient pérennes nous invitent à réinventer notre monde. Ici et maintenant, avec les moyens du bord.  

Le site fédère autour de cette nostalgie active tournée vers l'avenir. Il nous relie avec vous comme avec les abeilles, par une sorte de "chaine cirière", autour d'une même table virtuelle.

Les échos que vous nous renvoyez nous stimulent pour poursuivre notre "résistance".

Un grand merci à vous tous.

L'équipe rédactionnelle

 

* Un visiteur est comptabilisé lorsqu'il ouvre plus d'une page et qu'il ne s'écoule pas plus de 30 minutes entre chacune des pages.



 
Sur le terrain

Ecrire des livres, des articles, donner des interviews, parler dans le poste, c'est une chose que nous avons fait et ferons peut être encore. Mais au fond, ce qui nous parait plus urgent depuis un certain temps, c'est de susciter le contact direct, vivant, la rencontre en chair et en os avec ceux qui s'intéressent à l'abeille noire et aux ruches troncs.

C'est dans cette idée que nous effectuons depuis quelques temps des sorties, sur le terrain, ouvertes au public, des "conférences-spectacles," des séances de dégustation comparatives (cliquez ici pour consulter notre agenda)

Ces Dimanche et Lundi de Pentecôte, pour la première fois, nous avons accueilli à Pont de Montvert, dans les Cévennes, une douzaine de participants à une cession d'initiation à la fabrication et au repeuplement des ruches troncs.

C'était l'occasion d'aborder les différentes méthodes de fabrication, les différentes questions qu'on peut se poser face à un tronc pour le transformer en ruche.

Nous avons travaillé ensemble, avec des outils anciens ou modernes à creuser une ruche tronc de belle taille.  Nous avons  bu pas mal aussi comme il convient à des Gaulois. Nous avons eu la visite de Paul Chapelle, le Viel Homme de la montagne. Il a passé un bon moment avec ces gens venus de si loin pour s'intéresser aux ruches ressurgies du temps de sa jeunesse.

La ruche creusée ensemble a été installée dans le rucher expérimental de l'association où nous avons procédé à différentes méthodes de repeuplements de troncs.

Au final, sans parler d'une fondue concoctée par des citoyens de Haute Savoie, nous nous sommes régalés.

A la demande de certains stagiaires, et d'internautes, nous allons proposer prochainement dans la rubrique "agenda" des journées d'initiation à l'élevage des abeilles, tel que nous le pratiquons à partir d'un mix de techniques contemporaines et antiques.

Mais laissons parler les images, et nous vous invitons à cliquer ici  pour visiter notre galerie et découvrir les traces de cette belle expérience.

Bel été à tous.