Visiter la galerie photo Visiter la galerie photo  
 
ACTUALITÉS

Fête de l’Abeille Noire et des Gastronomies 2018

Revue de presse – Fête de l’Abeille Noire 2015

Agenda

Dernières nouvelles

Inscription à la Newsletter

Archives

  DERNIÈRES NOUVELLES

N° 6 - AVRIL 2010
 

Cette lettre, dans l'urgence, pour faire face à la diffusion du frelon asiatique, Vespa velutina. A l'initiative du professeur Michel Monthury, Madame Bernadette Darchen, bien connue pour son œuvre scientifique, présidente du GDSA en Dordogne (région infestée par le frelon asiatique) est venue nous faire partager son expérience, lors d'une conférence que nous avons organisée à Florac, avec le soutien du Parc National des Cévennes. A l'issue de la conférence, Madame Darchen a exprimé son souhait de devenir membre de notre association, ce qui nous a profondément touché. Tout comme nous parle son message de fond:  "Face au frelon, au danger qu'il représente, l'heure n'est plus au dogmatisme ou aux privilèges, toute énergie est nécessaire pour sauvegarder l'entomofaune et les abeilles. Nous savons peu du frelon et devons cependant agir vite. Du mieux que nous pouvons!"

 

La conférence donnée par cette dame d'une générosité peu commune a réuni des acteurs de l'environnement, apiculteurs et vétérinaires spécialistes de l'abeille du département. Comme promis, nous mettons en ligne les conclusions pratiques de Madame Darchen (cliquez ici pour atteindre la page de téléchargement des fichiers). Elles sont destinées à ceux qui sur le terrain, doivent d'urgence apprendre à coexister avec ce frelon. "Il est là, bien installé, et il faut  apprendre à faire avec".


 
 
Proposition aux Communautés de communes

Pour transmettre l'expérience de Madame Darchen, notre association, propose aux Communautés de communes de la Lozère, du Gard et de l'Hérault d'intervenir pour informer, prévenir et conseiller en matière de prévention des risques liés à la diffusion du frelon asiatique. Cela sur le modèle de notre intervention effectuée à la demande de la communauté de commune du Galeizon dans le cadre de l'Agenda 21. Pour nous contacter, cliquez ici.

La revue "La Santé de l'Abeille" de la Fnosad, va dans son prochain numéro publier l'étude complète effectuée en Dordogne par Bernadette Darchen dont ces "conclusions pratiques" disponibles sur notre site sont la partie finale.


 
Six autres informations importantes
  1. "On est loin de tout savoir sur le frelon, d'où l'urgence de prévenir le pire" vu son rythme de diffusion, l'énormité de la tâche, il faut privilégier la protection des zones sensibles : ruchers, vergers, tant pour l'entomofaune que pour la sécurité de la population.

  2. Diverses observations convergent permettant de constater une attirance du frelon pour le chêne, la sève printanière de chênes, la présence de chênes, nous allons expérimenter une attirance chimique possible qui pourrait aider lors du piégeage. La couleur rouge semble également attirer les frelons, d'où l'intérêt d'utiliser des bouteilles en plastic rouge pour construire le chapeau protecteur des pièges simples à fabriquer  (cliquez ici pour télécharger un modèle de piège).

  3. Diverses entreprises, dont la société Veto-pharma, développent une gamme d'appâts et de pièges. 


  4. En toute modestie, méditer sur le fait que les apiculteurs israeliens, confrontés à un Vespa orientalis local, grand dévoreur d'abeilles, en sont réduits à empoisonner ce frelon près des ruchers systématiquement en lui proposant comme appât dans les pièges, à la saison appropriée, de la viande arrosée de molécule insecticide systémique.

  5. Pour les gens habilles, disposant de temps et ayant peu de ruches à protéger, il existe des tapettes électriques, dites "gégène à frelons", une nouvelle forme de tennis... 


  6. En Asie, le frelon asiatique du mal à se diffuser, car comme les larves d'insectes en divers pays du monde, les larves de frelon sont une gourmandise diététique qui permet une résolution écologique du problème, sublimé en gastronomie et en sport à haut risques, la chasse aux larves de Vespa velutina.
Toujours à l'affût de ce que les savoirs traditionnels ont de porteur pour l'avenir, nous vous remercions par avance de nous envoyer vos idées de recettes pour organiser un Festin du Frelon dans l'esprit de celui qu'organisait autrefois la société française d'entomologie. 



Bien à vous